OBJECTIF VOTE À 16 ANS UNE NOUVELLE CONQUÊTE CITOYENNE  ! LA FRANCE VRAIMENT LANCE SON QUESTIONNAIRE À LA JEUNESSE

 

Nous vivons une crise à nulle autre pareille, elle est mondiale, elle est brutale et violente et surtout elle laissera des traces avec l’utilisation d’une « arme de défense » qui n’a pas été sans conséquence : le confinement de la moitié de la population planétaire. Beaucoup de responsables annoncent vouloir tirer tous les enseignements de cette crise et l’on voit fleurir un peu partout de bonnes intentions en ce qui concerne le « monde d’après ».

Nous pensons que les enfants et les jeunes, si l’on n’y prend garde, seront les grands oubliés de ce moment de crise, mais aussi de réflexion. Au croisement des initiatives des territoires et des attentes des citoyens, nous avons en effet vu émerger une problématique fondamentale et difficile à appréhender : les conséquences pour nos enfants de tous ces bouleversements avec le lien distendu aux autres, notamment avec le téléenseignement. Par ailleurs, ils font face au retour de la nature et de ses droits et à la résurgence de l’évocation de la mort.

 

À cette prise de conscience doit correspondre une nouvelle place pour eux au sein de la société.  Le mouvement La France Vraiment — Le ministère des citoyens, avec ses antennes départementales et sa méthode de concertation de terrain –  sa marque de fabrique — souhaite une nouvelle fois promouvoir, dans ces circonstances exceptionnelles, l’intelligence collective et faire connaitre aux décideurs les préoccupations des citoyens et des territoires.

 

Le défi politique est de parvenir à créer les conditions d’émergence de l’expérience du commun dans nos vies quotidiennes, sans attendre qu’une crise le fasse pour nous et nos enfants. La période que nous vivons (crises climatiques, industrielles, épidémiologiques…) laissera en effet des traces définitives dans l’existence de nos enfants et les aura fait mûrir et évoluer plus vite qu’en temps ordinaire.

 

La solution passe alors par une revitalisation de nos institutions sur lesquelles nous nous reposons trop d’une part sans en connaitre l’histoire et les valeurs, d’autre part sans participer à leur fonctionnement. Nos enfants eux aussi les ignorent et n’y participent pas. Nous en avons fait des abstractions alors que l’universel se pratique, s’éprouve, se vit. Cet universel, les enfants aussi en sont, donnons-leur la possibilité d’être partie prenante de sa construction, d’être des citoyens actifs, de prendre leur destin en main plutôt que celui prévu par leurs ainés.

 

Dans cette perspective, nous voulons mettre en orbite une nouvelle conquête citoyenne : le droit de vote à 16 ans. Notre jeunesse a mûri, le processus de maturation s’il est entamé depuis longtemps notamment avec la prédominance des réseaux sociaux et de l’information 24/24 s’est accéléré avec la crise du COVID 19. Nous devons l’interroger sur son désir de vie citoyenne, car c’est à elle qu’il reviendra de changer profondément les pratiques démocratiques.

 

C’est pourquoi nous pensons qu’il faut mieux connaitre l’impact de cette crise sanitaire sur la vie de ces futurs adultes et qu’il est important de leur donner la parole, que cela ne soit pas les adultes justement qui parlent pour eux, mais qu’enfin ils s’expriment librement sur ce qu’ils vivent et ressentent.

 

Pour ce faire, nous proposons un questionnaire dont l’objectif est d’offrir à un enfant avec ses parents (ou seul pour un adolescent) l’opportunité de contribuer à faire évoluer les grandes politiques publiques en direction de la jeunesse dont nous demandons la refondation dans le cadre d’un nouveau Pacte national. 

Son utilité sera aussi de mieux faire comprendre aux parents les enjeux de cette crise pour leurs enfants et de permettre aux élus de les accompagner par des mesures concrètes et constructives.

Ses résultats seront consultables sur notre site internet et un rapport en sera tiré, remis aux principaux décideurs, associations, gouvernement, parlementaires, etc. avec en perspective une requête majeure :

L’organisation de la prochaine convention citoyenne au Conseil économique, social et environnemental sur ces thèmes.

UNE CONVENTION CITOYENNE JEUNESSE !

 

« Notre jeunesse le vaut bien »,

Aurélie Gros, Présidente.

https://fr.surveymonkey.com/r/QUESTIONNAIREJEUNESSELAFRANCEVRAIMENT

https://www.facebook.com/lafrancevraiment/

https://twitter.com/FranceVraiment

lafrancevraiment@gmail.com