COMMUNIQUE La France Vraiment « LE MINISTÈRE DES CITOYENS »!

,
En cette période de rentrée il est fréquemment demandé d’où vient la création du mouvement LFV; voici en quelques mots la réponse:
La France Vraiment est un mouvement citoyen créé en mai 2017 dans une période de profond renouvellement de la vie civique en France. Sa particularité, à la différence d’autres structures lancées autour de personnalités ou pour des finalités électorales,  est d’être un mouvement non partisan capable de réunir des citoyens autour de question d’interêt général. Ses membres fondateurs viennent de tous les horizons de la vie professionnelle et des familles de pensée mais refusent les positions extrémistes. Il est structuré par antennes départementales où sont désignés des référents et des équipes pour l’animer. La France Vraiment, né il y a peine plus d’un an, compte une trentaine d’antennes départementales et poursuit son développement. Les thématiques de travail sont choisis par les membres ou à l’initiative d’une antenne départementale. En 2018, des groupes de travail, ateliers débats et réunions publiques se sont tenus et se tiennent sur les sujets principaux suivants :
Mécénat citoyen et populaire; Inclusion scolaire des enfants handicapés; Désertification médicale; Rayonnement de la France et francophonie…
L’objectif est de faire parvenir à la connaissances des décideurs (Etat, élus, entreprises…) les propositions qui émanent du terrain. Premier exemple de poids la question du mécénat populaire au moment même ou Stéphane Bern et sa mission ont lancé la mission patrimoine:
Mécénat citoyen et populaire / financement de la création, de la culture, du patrimoine, les propositions de La France Vraiment en débat…
 
Le secteur de la culture et du patrimoine est l’un des vecteurs d’attractivité et de performance de la France et par ailleurs d’épanouissement de chacun, tout en participant fortement à la cohésion de la société. C’est l’un des trois principaux moteurs économiques de l’Europe et en France un gros pourvoyeur d’emplois et d’activité.
Il est donc essentiel d’en assurer le financement et le développement, dans l’intérêt des artistes et de la nation. Les financements publics, que ce soit pour l’Etat ou sur les collectivités ne peuvent aller au delà des efforts déjà faits, en particulier compte tenu des charges qui pèsent sur les collectivités et plus généralement au regard de la pression fiscale sur les contribuables.
Favoriser le mécénat est donc une nécessité; c’est aussi un objectif positif et utile afin d’impliquer toutes et tous dans les projets des territoires.
Des avancées significatives ont été obtenues pour le mécénat d’entreprise avec la loi Aillagon mais il est possible d’aller encore plus loin.
Le mécénat populaire ne bénéficie pas encore de mesures aussi favorables afin d’encourager les particuliers, les collectifs, les associations. C’es essentiellement le levier fiscal qui est utilisé. Des études montrent que chez les particuliers, il y a d’autres sources de motivation qu’il s’agit d’encourager: engagement citoyen, compétences, effet levier de l’abondement, reconnaissance de la mobilisation.
La France Vraiment a lancé un Appel au président de la République en ce sens, déjà signé par 1200 personnalités et citoyens. Il comprend des propositions issues de la concertation lors d’ateliers débats partout en France : fonds d’abondement, fiscalité achats d’œuvres, business plan culturel, plafond fonds de dotation etc.
(ceci est détaillé dans un rapport – « 66 millions de mécènes c’est possible »- et qui a été remis aux deux chambres parlementaires, au cabinet de la ministre de la culture et devant la mission sénatoriale sur la mécénat culturel lors d’une audition; à chaque présentation les mesures ont été qualifiées de novatrices par nos interlocuteurs et seront analysées lors du projet de loi de finances 2019 au parlement).
Plusieurs réunions publiques se tiennent afin d’échanger sur ces propositions et recueillir de nouvelles signatures, en particulier dans des villes emblématiques de l’intérêt pour la culture: Avignon, Paris, Aix, Grenoble, Lille, Sète.
Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces informations et les autres contributions en cours en vous rendant sur le site www.lafrancevraiment.fr et su les comptes Facebook, instagram et twitter de LFV.

Compte-rendu de la réunion publique – Sète 17 octobre 2018

,

Hier soir, mercredi 17 octobre, à Sète, dans la salle comble du Palace, à l’invitation de l’association «Sète de Cœur», «La France Vraiment- le ministère des citoyens !» présidée par Aurélie Gros (vice- présidente du Conseil Départemental de l’Essonne et Conseillère Régionale Île-de-France) entamait une nouvelle série de débat-citoyen: «Le mécénat et l’action publique, quelle place pour le citoyen dans l’accès à la culture ?».

En présence de François Commeinhes, Maire de Sète, Président de Sète Agglopôle, ancien sénateur, et aux côtés d’Antoine Garcia Diaz, Président mécènes du Sud, Sandrine MINI, directrice de la Scène Nationale de Sète, Sophie Dulin, responsable du projet Sète Los Angeles.

Une occasion pour Aurélie Gros de rappeler l’importance de mettre le citoyen au cœur des décisions en matière culturelle: premiers thèmes de travail, lancé il y a un an, avec un Appel au Président de la République signé par 1200 personnalités et citoyens: 67 millions de mécènes c’est possible !

La France Vraiment y propose 3 mesures phares:

– La reconnaissance publique d’abord: «trop souvent encore les institutions, les collectivités, n’associent pas assez les citoyens à leurs choix en matière culturelle et patrimoniale. Il serait souhaitable que des projets émanent directement du terrain, des citoyens.»

– L’abondement ensuite: l’exemple du 1€ pour 1€ «le fait que lorsque vous donnez une somme vous savez qu’une entreprise ou une collectivité publique va ajouter un montant, va faire fructifier votre apport, qu’il y aura effet multiplicateur»; aujourd’hui l’abondement est le premier levier d’intérêt pour les levers de fonds, pour prendre l’exemple de l’Angleterre, les levées de fonds sont couvertes à 95 % lorsqu’i y a abondement et à 45 % lorsqu’il n’y en a pas. Il faut donc tenir compte de cette motivation.

– Des dispositions fiscales mieux adaptées enfin, car certes il existe une défiscalisation mais elle doit être étendue aux achats d’œuvres, elle doit concerner les associations, les collectifs. Et certains plafonds pour la création de fonds de dotation doivent être revus.

Aurélie Gros a ainsi exposé ces mesures qui ont fait l’objet d’un rapport remis aux parlementaires, au président de la commission des affaires culturelles, à la ministre de la culture, au cabinet du Président et du Premier ministre, auditionnés par la mission sénatoriale sur le mécénat culturel.

«Nous avons rempli notre rôle en portant les idées des citoyens, sur un sujet essentiel, leur mobilisation pour la culture et la création et en offrant un débouché concret au moment où s’ouvre la discussion au parlement pour le projet de loi de finances 2019.» (Aurélie Gros)

 

 

En conclusion croisée, François Commeinhes, a rappelé sa vision culturelle de Sète où le budget pour la culture représente 10% du budget total municipal et a présenté sa proposition de loi sur le mécénat qui rejoint les propositions de La France Vraiment !

 

Fiche consultation N°1 – Inclusion scolaire des enfants handicapés

,

 

« Cette consultation doit permettre d’aider l’ensemble des décideurs et tout ceux qui agissent
pour que cela aille mieux, à prendre de meilleures décisions et à encore mieux adapter les solutions »

 

Pour prendre connaissance de la fiche sur la thématique de l’Inclusion scolaire des enfants handicapés, cliquez sur le lien

ci-dessous.

 

Inclusion scolaire des enfants handicapé

Fiche consultation N°3 – Francophonie et rayonnement de la France

,

 

« Rendre populaire la question de la Francophonie et travailler au rayonnement de la France sans cultiver la nostalgie ou le rejet de l’autre. »

Pour prendre connaissance de la fiche sur la thématique de la Francophonie, cliquez sur le lien ci-dessous.

 

francophonie fiche de consultation n3

 

 

 

A la suite du point presse avec Aurélie Gros, qui s’est tenu lundi 9 juillet à Avignon, notre mouvement et ses propositions en faveur du mécénat citoyen et populaire ont fait l’objet de plusieurs articles de la presse locale tel que le journal Le Dauphiné Libéré. La visibilité médiatique que gagne notre association, à l’occasion du festival d’Avignon qui fut le lieu de naissance de l’Appel au Président « 67 Millions de Français, 67 Millions de mécènes »nous rend fiers.

Article du journal La Provence sur notre proposition

A la suite du point presse qui s’est tenu lundi 9 juillet à Avignon, notre mouvement et ses propositions en faveur du mécénat citoyen et populaire ont fait l’objet de plusieurs articles de la presse locale notamment le journal La Provence. Nous sommes très fiers de la visibilité médiatique que gagne notre association, surtout à l’occasion du festival d’Avignon qui fut le lieu de naissance de l’Appel au Président « 67 Millions de Français, 67 Millions de mécènes ».

 

Aurélie Gros participera aux Rencontres Économiques d’Aix en Provence

,

Aurélie GROS participera aux 18èmes Rencontres Economiques d’Aix en Provence le 7 juillet afin d’y promouvoir le rapport du groupe de travail la France Créative Vraiment. Ce rapport présente les mesures possibles de mécénat citoyen et populaire. Après avoir remis ce rapport au Sénat, à l’Assemblée Nationale et au cabinet de la Ministre de la culture, nous souhaitons continuer de débattre sur les différentes questions relatives au mécénat culturel.

Le communiqué de presse:  http://ow.ly/JdR030kPvGm

Point presse à Avignon le 9 juillet à 11h30

Aurélie Gros sera à Avignon le lundi 9 juillet à 11H30 dans le jardin de l’Hôtel d’Europe afin de rendre compte de l’avancement des projets de La France Vraiment lors d’un Point Presse. C’est à Avignon que l’Appel au Président de la République « 66 Millions de français, 66 millions de mécènes » a été lancé et c’est dans cette même ville que nous avons débattu des mesures possibles de mécénat citoyen. Avignon est un symbole pour notre mouvement.

Le communiqué de presse: https://drive.google.com/file/d/1ZPQooyYt1zDT7mBjOmG32KhJmGS0g_G3/view

Audition au Sénat de La France Vraiment

,

Hier, Aurélie GROS et Stéphane PELLET ont été auditionnés devant la mission sénatoriale d’information sur le mécénat Présidée par Maryvonne Blondin, Sénatrice du Finistère, avec Marie-Pierre Monier, Sénatrice de la Drôme et Dominique Verien, Sénatrice de l’Yonne. Ce moment enrichissant de partage a été l’occasion de présenter le mouvement, ainsi que le rapport sur les mesures de mécénat populaire et citoyen de La France Créative Vraiment. Le débat a porté sur les possibilités de création d’un fonds d’abondement et de défiscalisation à mettre en place afin que les citoyens accèdent à la culture d’intérêt général qui ne coûte pas mais rapporte. Les Sénatrices et Mme Gros sont tombées d’accord sur le fait que les citoyens ont soif de patrimoine, de culture et de création. N’hésitons pas à innover dans les formes de financement et déclarons la culture comme bien commun de l’humanité.

Audition d’Aurélie Gros devant la mission sénatoriale d’information sur le mécénat le 3 juillet

,

La présidente de notre mouvement, Aurélie Gros sera auditionnée devant la mission sénatoriale d’information sur le mécénat présidée par Maryvonne Blondin, Sénatrice, membre de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication le 3 juillet à 17h30. C’est à la suite de la publication de notre rapport sur les mesures et propositions en faveurs du mécénat citoyen et populaire afin d’aider au financement de la culture et du patrimoine, qu’Aurélie GROS s’est vue proposée cette audience. Nous sommes ravis de cette nouvelle. Cette audience sera encore une fois l’occasion d’être force de propositions auprès des institutions gouvernementales et ainsi de mettre le citoyen au coeur de la décision publique.

Le communiqué de presse: https://drive.google.com/file/d/1TYPhVOkF_HQjKdtizZ46x_K82zGc33pu/view