67 millions de Français acteurs du grand débat national, c’est possible ! (1)

,

Le président de la République vient d’appeler dans son intervention télévisée à « un grand débat dans les territoires ». Sans que n’en soient détaillées les modalités, il a souhaité que l’ensemble des acteurs y soient associés pour renouer avec notre projet collectif: tous les courants d’opinion doivent y être représentés et « même les citoyens n’appartenant pas à des partis». « Pour réussir, nous devons nous rassembler et aborder ensemble toutes les questions essentielles à la Nation» dit aussi Emmanuel Macron.
C’est dans ce cadre que nous demandons au président de la République de faire une large place aux mouvements citoyens et d’innover dans les méthodes par lesquelles ils seront consultés. C’est ce que nous appelons symboliquement : « le ministère des citoyens ». Il y a dix mois nous lancions en effet La France Vraiment, mouvement citoyen non partisan (à ce jour : plus de 4 000 membres, 26 représentations régionales)
Notre mouvement saisit l’appel au dialogue lancé par le chef de l’Etat !
Notre crédo est simple : alors que la représentation politique des partis et des corps intermédiaires est en crise depuis la présidentielle, il faut réinventer la mobilisation civique, la concertation citoyenne, en instaurant « un » ou des débats au plus près des territoires :
–  à chaque fois que l’intérêt général est en mesure de triompher,
–  à chaque fois que la notion de bien public peut « émerger » de la confrontation des idées issues du terrain : désertification médicale et offre de soins sur le territoire, inclusion des élèves handicapés, mobilisation citoyenne pour la culture et le patrimoine, rayonnement de la France, simplification des démarches pour les entreprises,
–  à chaque fois des solutions de terrain ont vu le jour, elles disent avec constance la nécessité d’adapter aux réalités des territoires les nouvelles normes, là pour l’installation de jeunes médecins avec une réglementation stricte des remplacements ; ailleurs grâce à un financement consenti de la culture sous la forme du mécénat populaire, pour ne citer que quelques exemples mais toujours dans l’idée de placer le citoyen en décideur de son engagement financier.
La crise des gilets jaunes montre à quel point nous avions raison de nous mobiliser et combien les responsables gouvernementaux n’ont pas anticipé, depuis de nombreuses années, l’urgence de redonner la parole aux citoyens sur les grands sujets d’intérêt général.

(1) concerter (définition): -projeter ensemble en débattant -décider après réflexion

Contact
lafrancevraiment@gmail.com
S. PELLET : +33685089380
www.lafrancevraiment.fr